«

»

juin
17

Action “Anti-Banques” samedi 18 juin à Poitiers

Démocratie réelle Poitiers s’associe à l’action distraite organisée le samedi 18 juin et initié par le Plan B, afin de remercier les banques !
Faites tourner l’info aux personnes intéressées pour que l’on soit nombreux !

Déroulement de l’Action Distraite, objectif Banques :

- 10h45 : Rassemblement au bar le Plan B 30-32, Bvd du Grand-Cerf pour se costumer et se regrouper.
- 11h00 : Départ du cortège à pied, objectif : la place du Marché Notre-Dame-la-Grande.

Costume : une tenue blanche, plutôt ample (drap ou vêtements) ; une cloche autour du cou ; pieds nus ou spartiates. Nous porterons une pièce géante d’un euro, symbole de notre adoration de l’argent)

Nous défilerons en file indienne, en saupoudrant un peu de farine blanche sur notre passage, en signe de pureté. Et nous bêlerons gaiement et en troupeau “baaanque, baaanque ‼” en agitant nos cloches.

- Déambulation à travers le marché (auto flagellation possible pour ceux qui le souhaitent, par exemple avec une carte bancaire attachée au bout d’une corde). Tout le long du trajet, nous distribuons des tracts “parrainez un banquier” et “adoptez un banquier”.

- 11h30 : Arrivée devant la BNP-Paribas (face au parvis de Notre-Dame-la-Grande).
Nous assisterons alors au spectacle de la compagnie La Scourba (durée : 20 minutes).

- À la fin du spectacle : chacun dépose une offrande (chèque ou CB en carton) devant la vitrine de la BNP, effectue un signe affectueux (geste de la main, baiser) et se roule dans la farine (prévoir une bâche ou un grand sac poubelle avec un peu de farine dedans). Après avoir effectué ce rite, on se met sur le côté où l’on sera rejoint petit à petit par les autres, assis en rang, pour un recueillement en groupe. Pendant que chacun effectue cette petite cérémonie, le reste du groupe fait un saute-mouton.

- Une fois réunis à nouveau, on fait la ronde, main dans la main et on procède au sacrifice : chacun dépose un mot-clé au centre de la ronde dans une grande poubelle (“service public”, “retraites”, etc.)

- Puis, en demi-cercle face à la BNP, on entonne notre chant d’amour (Chanson pour les banques).

- Enfin, nous faisons sauter quelques bouteilles de pétillants pour trinquer joyeusement tous ensemble en bêlant à nouveau “baaanques, baaanques”.

Et si on en a le courage, on se dirige ensuite vers la place d’Armes pour renouveler l’opération !

1 commentaire

  1. Pascale a dit :

    trop bieeeeen !
    j’espère que votre petite excursion n’a pas finit en méchoui… :+)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*