«

»

Démocratie réelle avec les “Indigné(e)s” de Poitiers le 15 octobre Une Coccinelle à Poitiers 17-10-11

Des Indignées sur la place Charles-de-Gaulle le samedi 15 octobre 2011

Des Indignées sur la place Charles-de-Gaulle le samedi 15 octobre 2011

Samedi 15 octobre a eu lieu un appel à tous les Indignés au niveau mondial. Si dans beaucoup de pays ce mouvement a…

La suite…

1 commentaire

  1. jallerat a dit :

    Appel pour la démocratie :

    Je suis inquiet !
    - considérant le refus obstiné du monde politique, de quelque bord qu’il soit – misère du cœur, laideur de l’âme – d’adopter des mesures assurant une relance effective de l’économie et de l’emploi,
    - constatant que de plus en plus de personnes sombrent dans la précarité, que de plus en plus de jeunes perdent l’espoir d’accéder à une vie équilibrée, assurée de l’avenir, voire, de fonder une famille,
    je suis inquiet ! je suis un indigné !
    Mais je crains un bouleversement politique majeur dont les plus défavorisés risqueraient d’être les premières victimes ; les premières, certes, mais pas les seules !
    L’époque est à la révolution et je ne saurais cacher ma crainte de voir celle qui se prépare donner le pouvoir à de nouveaux despotes aux dépens des meilleurs. Les meilleurs ? Ce sont les petits, les humbles, qui ne rêvent que d’avancer un peu, assez pour être heureux, assez pour promettre une vie meilleure à leurs enfants. Le meilleur, c’est cet ouvrier, fier de son travail, et qui veut aussi être fier de ce qu’il donne à sa famille. La meilleure, c’est cette caissière de supermarché qu’on empêche de travailler assez pour gagner de quoi vivre et qui pourtant attend votre sourire.
    Il y a, en tout cas, des gens qui méritent qu’on sache ce qu’ils pensent et que l’on n’entend pas dans la rue, qui vivent en veillant à ne pas gêner le voisin, à ne pas transgresser les règles de vie qu’on leur a apprises, qui n’aiment le désordre que chez les artistes, à condition qu’ils ne soient pas trop nombreux….
    je ne sais si ces gens ont tort ou raison, mais je n’accepte pas qu’on leur interdise de s’exprimer.
    Voilà pourquoi je demande l’instauration d’un système qui permettrait à ces gens de dire ce qu’ils pensent sans avoir à le crier dans la rue, sans avoir à confronter ces terroristes de la pensée qui veulent – qui savent si bien imposer leur façon de voir!
    Voilà pourquoi je souhaite que les politiciens se sentent, se sachent en permanence sous le regard du peuple qui peut leur interdire les actions irréfléchies, ou trop coûteuses, inspirées par leur orgueil et leur désir de « paraître », de paraître surtout auprès des riches et des tricheurs !
    Je demande simplement que l’accès au référendum d’initiative populaire soit rendu possible, par recours çà l’informatique, à tous les niveaux ( nation, région, département ou commune) sur demande d’un petit nombre d’électeur (50.000 maximum au niveau national) ou d’élus (10%). Je suggère à ceux qui ont le même point de vue que moi, qu’ils demandent à leur candidat – de quelque bord qu’il soit – de s’engager pour un développement de la démocratie dans le sens souhaité !
    Voilà pourquoi je souhaiterais que mon appel pour la démocratie reçoive une certaine diffusion afin que ceux qui partageraient mon point de vue puissent, individuellement ou collectivement, agir comme je le suggère. Car je ne vois aucun autre mode d’action qui soit aussi pacifique !

    Je laisse bien volontiers à tous ceux qui le voudront la paternité de cet appel, pourvu qu’il reçoive la diffusion la plus large!

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*