«

»

Imprimer ceci Article

Y’a bon Jules à Poitiers

Y'a bon Jules à Poitiers

Y'a bon Jules à Poitiers

Alors que nous diffusions, dans le centre-ville commercial de Poitiers, un tract (sans papier ni frontière) à l’occasion d’une mobilisation de solidarité avec les migrants sans-papiers, exploités ici comme ailleurs, nous avons fait une rencontre bien amère.

Nous avons croisé, en trois endroits différents des rues piétonnes, trois hommes qui diffusaient un prospectus publicitaire.

Il s’agissait d’une publicité pour “Jules Christmas hotel”, à l’initiative de la société JULES.

Leur employeur les avait affublés pour l’occasion d’imitations d’uniformes de grooms.

Les trois étaient noirs.

Encore un bel exemple de discrimination (“positive” ?)

Interloqués par cette image caricaturale d’un autre temps du domestique noir travaillant pour la bourgeoisie, nous leur demandons si Jules n’emploie que des noirs pour cette opération.

Y'a bon Jules à Poitiers

Y'a bon Jules à Poitiers

Réponse affirmative, suivi d’un “On n’aime pas ça, mais on est bien obligés”.

Trois personnes recrutées parce que noires pour un spectacle publicitaire d’un goût douteux, nous a rappelé celui des jeunes femmes embauchées par Les Cordeliers, affublées de perruques rousses pour ressembler à la “Poitevine”, acheteuse compulsive devenue le logo des Cordeliers… Mais aussi la discrimination sociale envers ce que le patron de la Mutuelle de Poitiers appelait il y a peu les “marginaux”.

Misère ordinaire de l’exploitation quotidienne.
 
Des passants qui passent

Démocratie réelle maintenant Poitiers : democratiereelle86.frdemocratiereelle86@free.fr ; Groupe Facebook : Democracia real ya! Poitiers http://www.facebook.com/groups/228644177149786/
* Pour s’inscrire à la liste de diffusion, envoyez un mail vide à : democratie-reelle_86-subscribe@yahoogroupes.fr

Lien Permanent pour cet article : /2011/12/ya-bon-jules/

2 Commentaires

  1. roussi

    la honte , tout simplement la honte , reste à recommander la lecture de Frantz Fanon , hé oui les damnés de la terre sont toujours présent!
    Merci de l’info
    Peut être prévenir le CRAN “http://lecran.org/”

  2. John Doe

    “Le colonialisme n’est pas une machine à penser, n’est pas un corps doué de raison. Il est la violence à l’état de nature et ne peut s’incliner que devant une plus grande violence.”

    (in Les Damnés de la Terre)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*